bretagne

Kouign Amann

Ingrédients  : 250 g de farine, 200 g de beurre, 200 g de sucre, 10 g de levure fraiche, 10 cl d'eau, 2 pincées de sel

Img 3306

Réalisation :

  1. Préparer l'ensemble des ingrédients, penser à laisser le beurre à température ambiante
  2. Réalisation de la pâte : mélanger la levure fraiche dans de l'eau tiède, dans un saladier mettre la farine et le sel, y creuser un puit afin d'y incorporer la levure et le reste d'eau. Travailler la pâte afin d'obtenir une boule de pâte souple. Laisser reposer deux à trois heures. La pâte doit gonfler.
  3. Fariner votre plan de travail et étaler la pâte afin d'obtenir un carré d'un bon centimetre d'épaisseur, mettre sous film et patienter  30 mns.
  4. Beurrer le moule que vous utiliserez en prélevant sur les 200 g de beurre
  5. Etaler la pâte sur un plan de travail fariné, en forme de rectangle, badigeonner d'un tiers du beurre restant, et saupoudrer d'un tiers du sucre. Replier la âte en trois.
  6. Avec un rouleau à patisserie, étaler de nouveau et recommencer la même opérationImg 3309
  7. Mettre la pâte sous film plastique et laisser reposer 30 mns au frigidaire
  8. A la sortie, étaler la pâte, mettre le beurre et le sucre, puis replier en carré.
  9. Préchauffer le four à 210 °c 
  10. Mettre la pâte dans le moule beurré et enfourner quand le four est chaud
  11. Faire cuire 35 mns, en arrosant régulièrement avec le beurre du plat

(Vidéo du pliage de la pâte à venir)

Crêpes bretonnes

GALETTES ou CREPES

 

Crepiere billig 568x278

(le billig)

 

Galettes, crêpes, quelles sont les différences ? La crêpe (krampouezh) est réalisée à base de farine de froment, mais la crêpe traditionnelle ou originelle nommée galette ( galetez) se prépare à base de farine de sarazin. On retrouve des écrits sur ce met dès le 17 ème siècle. Le sarrazin a permis aux paysans bretons de moins souffrir de la faim, notamment. 

La tradition orale est très forte en Bretagne, et c'est de mère en fille que l'on se passe la recette des crèpes, et surtout que l'on apprend le geste. En effet, traditionnellement on posait une plaque en fonte sur le feu de la cheminée, le billig afin de cuire les crèpes. Avec le  rozell (raclette en bois) on étalait la pate sur cette plaque. Aujourd'hui, le billig est électrique ou à gaz, ménager ou professionnel ; mais sans billig une poële fera l'affaire !

Passons à la pratique ! Chaque région en Bretagne à sa recette .....

crêpes bretonnes :

Pour 6 personnes : 

Ingrédients : 500g de farine de blé, 2 c à soupe de farine de sarazin, 200 g de sucre, 3 oeufs, 50 g de beurre (demi-sel), 1.25 l de lait, du saindoux pour graisser le billig ou la poële, sans saindoux vous pouvez utiliser du beurre.

Réalisation : Mélanger les deux farines avec les oeufs, le sucre, le beurre fondu, le sel et le lait. La pâte doit être assez fluide. Laisser reposer quelques heures, voire une nuit. Mettre le billig à chauffer, le graisser avec un bouchon de saint doux, et y verser une louche de pâte. L'étaler avec le rozell. Pour cela il faut réaliser deux C avec le poignet, un endroit, un envers. Ce geste est difficile à décrire, il demande des heures d'apprentissage. Sans billig une poele fera l'affaire

Quand la crêpe n'est plus liquide, retourner la crêpe, la beurrer immédiatement, sucrer et plier.

Servir bien chaud et krasée ! (cela veut dire croustillante).

 

Galettes bretonnes ( pour 12 environ) :

Ingrédients : 500 g de farine de sarrazin (ou dite de blé noir), 4 c à soupe de farine de froment, , 1 oeuf, 1 c à café de sel, 1 pichet d'eau froide, 3 c à soupe d'huile, 1 tasse de lait 

 

Réalisation : Verser la farine dans un grand saladier, y creuser un puit et y mettre l'oeuf et le sel. Travailler la pâte avec une cuillère en bois en commençant par le centre (l'oeuf ) et en incorporant petit à petit la farine. En même temps, y verser l'eau froide, lentement, toujours au centre, bien mélanger. Quand la pâte est assez épaisse, la fouetter 10 mns avec un batteur, un fouet à main, kitchenaid, thermomix.... plus elle sera battue, plus elle s'étendra facilement dans la poêle.

Ajouter de nouveau de l'eau, en la travaillant avec une louche, jusqu'à ce que l'on obtient une crème assez fluide. Couvrir la pâte et la laisser reposer de quelques heures à une nuit dans un endroit frais.

Avant de l'utiliser, mélanger de nouveau, y ajouter l'huile, et un peu de lait pour retrouver la fluidité de la pâte.

Graisser une poêle (ou le billig), avec du beurre, du saindoux (faire un tampon en toile, ou couper une pomme de terre en deux et la tremper dans du beurre fondu). uand la poêle, ou le billig est chaud, verser une louche de pâte et étaler. Une fois que le centre de la galette n'est plus liquide, la retourner et y déposer les ingrédients salés que vous souhaitez, ou finir la cuisson et mettre de côté si vous en faites à l'avance. Dans ce cas, le mieux est de les conserver dans un torchon.

×